Si tu te retires, ça crée un vide. Si tu continues, tu tombes dans le vide.
Daniel Cohn-Bendit, à propos d’Eva Joly, 11 février 2012.